Droits TV de la F1 : SFR en lice pour succéder à Canal+ ?

Articles sur la Formule 1
Avatar de l’utilisateur
Déde03
Fan de series des années 90
Fan de series des années 90
Messages : 19
Enregistré le : mar. 10 janv. 2017 16:49

Droits TV de la F1 : SFR en lice pour succéder à Canal+ ?

Messagepar Déde03 » jeu. 12 janv. 2017 09:50

Image


Alors que le contrat entre Canal+ et la FOM entre dans sa dernière année, SFR serait intéressé par l’acquisition des droits de diffusion de la Formule 1 à partir de 2018.

C’est une information qui est révélée par le site spécialisé puremedias.com, ce dernier expliquant qu’Altice, le groupe dirigé par Patrick Drahi et propriétaire des chaînes SFR Sport (mais aussi de RMC et de BFM), se pencherait de près sur la question, les droits de diffusion devant être remis en jeu cette année au terme de cinq ans de diffusion de la F1 en France sur Canal+.

Une source proche du dossier, citée de façon anonyme, déclare ainsi : "Les discussions ont déjà démarré. Patrick Drahi est prêt à mettre bien plus que Canal+. Prendre la Formule 1 sur ses antennes, c'est l'assurance de voir 300'000 à 400'000 irréductibles de ce sport s'abonner."

La chaîne cryptée avait acquis ces droits début 2013 en déboursant près de trente millions d’euros. Le contrat initial portait sur trois saisons, jusqu’en 2015 donc, avant qu’une clause offrant deux années de contrat supplémentaires ne soit activée, étirant l’accord jusqu’à la fin de l’année 2017 sans passer par la case "appel d'offres".

Une autre source, là encore anonyme, pointe du doigt la présence notable d’un acteur majeur du groupe SFR lors des dernières manches du championnat 2016 pour renforcer l’implication de l’entreprise dans les négociations : "Michel Combes, le patron de SFR, était très présent sur la fin de saison de Formule 1, ce n’est pas un hasard."

Altice est entré de plain-pied dans la lutte pour les droits de diffusion des événements sportifs en France, une de ses premières prises de choix ayant été l’obtention des droits de la Premier League, le championnat anglais de football, au détriment du groupe Canal, qui en faisait un de ses piliers depuis plusieurs années.
Quelques mois plus tard, SFR Sport s’est imposé comme un acteur important en matière sportive avec l’ambition affichée d’"être au niveau de Canal+ ou de beIN", comme l’a précisé Alain Weill, directeur général des activités médias du groupe.

Du côté de Canal+, la question va sans doute se poser de la réaction face à cette ambition désormais affichée dans le contexte de la perte progressive de nombreux produits phares, et notamment de la plupart des championnats étrangers et d'une partie de la Ligue des Champions de football. Le championnat du monde de Formule 1 est, avec la Ligue 1, quelques matchs de Ligue des Champions et le Top 14, une des compétitions annuelles majeures diffusées par le groupe.

Enfin, sur le plan national, l'acquisition des droits à partir de la saison 2018 coïnciderait avec le retour du Grand Prix de France de Formule 1 sur le circuit Paul Ricard du Castellet, de quoi peut-être profiter d'un nouvel engouement autour de la discipline reine en France.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité